Le mardi 5 février 2008 à 20h
à l’Action Christine

Scratch Projection
en présence de Barbara Sternberg
Quiet Chaos Of Desire de Carl Brown (2007 / 35 mm / coul. / son. / 3 min)
Like a Dream That Vanishes de Barbara Sternberg (2000 / 16 mm / coul. / son. / 40 min)
Praise de Barbara Sternberg (2001 / 16 mm / nb / silenc. / 24 min)
Action Christine > 4 Rue Christine > Paris > M° Saint-Michel ou Odéon
Cette séance sera suivie à 22h de la nouvelle performance d'Alex MacKenzie : The Wooden Lightbox: A Secret Art Of Seeing
Tarif : 5€ la séance / 8€ avec la performance

Le mardi 12 février 2008 à 18h
salle de conférences des Beaux-Arts de Paris

Séance organisée par Braquage,
en présence de Barbara Sternberg & Carl Brown
Once de Barbara Sternberg (2007 / 16 mm / coul. / silenc. / 3’)
Time Being de Barbara Sternberg (2007 / 16 mm / coul. / silenc. / 8’)
Two Pictures de Carl Brown et Rose Lowder (1999 / 16 mm / coul. / son. / 12’)
Triage de Carl Brown et Michael Snow (2004 / 16 mm / son. / 30’)
Urban Fire de Carl Brown (1982 / nb / 15’)
Beaux-Arts de Paris > 14, rue Bonaparte > Paris > M° Saint-Germain-des-Prés > Entrée gratuite

Le mercredi 13 février 2008 à 19h
au Centre Pompidou, cinéma 2

En présence de Barbara Sternberg & Carl Brown
Surfacing de Barbara Sternberg (2005 / 16mm / nb et coul. / son. / 10’)
Once de Barbara Sternberg (2007 / 16mm / nb / silenc. / 3’)
Blue Monet de Carl Brown (2006 / 16mm double écran / coul. / son. / 54’)
Centre Pompidou > Cinéma 2 > Place Georges Pompidou > Paris > M° Hôtel-de-Ville ou Rambuteau

Plein tarif : 6€ / tarif réduit : 4€ (tarif réduit avec le Laissez-passer)

Cinéastes canadiens, Barbara Sternberg et Carl Brown ont tous deux présenté leurs films en France en 1991, au cours de la manifestation itinérante, « La Part du visuel », dont Rose Lowder était la commissaire.

Depuis, ils continuent de travailler ensemble mais indépendamment l’un de l’autre. Carl Brown utilise la chimie (solvants, chlore, virage de couleur…) pour jouer sur les tonalités et les rythmes à la manière d’un alchimiste. Barbara Sternberg, elle, fait surgir les sensations de la matière même du film, en la grattant et en jouant de surimpressions.

 

DEUX CANADIENS A PARIS :
BARBARA STERNBERG ET CARL BROWN PRESENTENT LEURS FILMS