Lundi 26 janvier 2009 à 20h30
Braquage présente :
croisement Vincent Deville/Xavier Christiaens

Carte Blanche donnée pour le rendez-vous des docs 
par Documentaires sur Grand Écran

En présence des cinéastes et de Sébastien Ronceray, membre et co-fondateur de Braquage

PROGRAMME :
Une sélection de courts-métrages de Vincent Deville (durée : 30’ environ)
JOUR DE NEIGE de Vincent Deville
France, 2000, Super-8, 3 minutes
ÉTÉ 2002 de Vincent Deville
France, 2002, Super-8, 13 minutes
LES GRANDES VACANCES de Vincent Deville
France, 2000, Super-8, 5 minutes
L’ÂNE DANS UN PRÉ de Vincent Deville
France, 2000, Super-8, 5 minutes
Les films de Vincent Deville traitent du réel de manière intime, sentimentale, plastique, le poussant jusqu’à l’abstraction des formes et des impressions. Que ce soit par le biais d’échos culturels, familiaux ou plastiques, Vincent Deville nous invite à reconsidérer notre propre manière de voir et d’appréhender les images. Témoin d’événements, interprète de pensées et de formes, capteur de couleurs et de paysages, ses œuvres posent la question de la représentation et de sa propagation, en utilisant des procédés complexes de montage et en retravaillant ces images leur inventant une nouvelle substance. Ces films sont des formes courtes où il célèbre les métamorphoses.

LE GOÛT DU KOUMIZ de Xavier Christiaens
Belgique, 2003, Beta SP, N&B, 55 minutes
Dans les années 1930, l’empire soviétique avait entrepris la collectivisation des terres. Les nomades Kirghises, éleveurs de chevaux, ont été contraints de rejoindre les fermes collectives (kolkhozes). Ceux qui ne se soumettaient pas voyaient leurs troupeaux confisqués et étaient envoyés en déportation dans des camps de travail.
LE GOÛT DU KOUMIZ raconte l’histoire d’un homme qui a grandi dans une de ces familles nomades. Son père, chef de clan, fut arrêté par les Commissaires du Peuple et envoyé en déportation. La famille fut alors dispersée. Encore adolescent, il fut recueilli par une tante qui habitait en ville. Commence alors pour lui, une nouvelle vie en rupture complète avec son passé et avec sa culture nomade.


MK2 Quai de Loire > 7 Quai de la Loire > Paris > M° Jaures > Plein Tarif : 7,20 € > Tarif réduit : 6 € pour les adhérents de l’Association DSGE, Carte UI acceptée

< Ci-contre, Vincent Deville, Xavier Christiaens & Sébastien Ronceray lors de la discussion avec le public à l'issue de la séance .